La misophonie

Qu’est-ce que la misophonie ?

Lorsque vous souffrez de misophonie, vous éprouvez une forte réaction à des sons spécifiques. Le plus souvent, c’est la répétition des sons qui les rend intolérables. Les personnes qui souffrent de misophonie sont irritées par des sons, tels que la mastication, la toux, les cliquetis, éternuements, ou des sons répétitifs produits par d’autres personnes (bruits gutturaux, nasaux ou buccaux, tapotements des doigts sur un clavier, etc.). Les bruits de bouche sont les plus fréquemment mis en cause. L’hyperacousie est différente de la misophonie même si les deux sont liées à une diminution de la tolérance au son.

Quelles sont les causes possibles ?

La misophonie est une perturbation liée aux stimuli sonores ambiants. Les sons et les bruits ne sont pas intégrés correctement par le système nerveux central. La misophonie n'a été reconnue comme pathologie que depuis la fin des années 1990. Elle peut s'associer aux TOC ou à des troubles anxieux. Elle débute habituellement par une réaction à un bruit spécifique. Les personnes qui en souffrent sont souvent très sensibles. Nombreux sont les sons ou les bruits répétitifs qui peuvent provoquer une telle aversion. Le réseau de saillance est un ensemble de structures cérébrales qui détermine, parmi la multitude de stimuli internes et externes, ceux qui sont signifiants, dignes d’attention ou non. Une étude récente démontre qu'il y a une hyperactivation du cortex de l'insula chez ces sujets. Il s'agit d'une région cérébrale qui permet d’orienter, entre autre, notre attention vers notre environnement proche.

Comment traiter la misophonie ?

Dans le traitement de la misophonie, le procédé Hipérion recherche et traite l'acoustique auditive. Mais aussi les capacités rélationnelles du sujet. La méthode Hipérion aide à mieux intégrer l'environnement, qu'il soit sonore ou pas. Et ceci, d'une part grâce à un travail intense et profond sur l'audition et l'écoute, sur l'ensemble du cerveau auditif, mais aussi sur tout ce qu'implique l'écoute de soi et des autres. D'autre part, il permet de travailler sur le réseau de saillance par sa capacité à faire décaler l'attention du cerveau sur l'alternance des stimuli acoustiques, qui sont à l'origine de la rééducation de l'écoute Hipérion.

Or, le traitement Hipérion permet d'abord d'entraîner une attention séléctive vis-à-vis des stimuli ambiant grâce à sa stimulation à double polarité. De plus, il permet de tonifier notablement l'attention globale et à différents niveaux. Cela permet de diriger l'attention de manière plus efficace sur soi-même. En effet, il s'avère que le traitement aide à ne pas se laisser porter par l'influence de l'environnement proche. Et, en même temps, de rester plus centré sur soi-même. Relativement au sujet de l'attention il importe de souligner une distanction importante entre attention et concentration qui ne sont pas du tout des synonymes.

Mais en effet, cette approche touche aussi au plus profond de l'écoute de soi. C'est pourquoi, le traitement Hipérion prend en charge à la fois les symptômes physiques et les symptômes psychiques réliés à la misophonie. A ce titre, ci-après vous trouverez des témoignages concernant des aspects psycho-affectifs des personnes qui ont suivi le parcours Hipérion susceptibles de se retrouver dans la misophonie. C'est pourquoi, le travail sensoriel, émotionnel et rélationnel doivent être traiter ensemble dans une démarche de changement globale de soi-même.

Traitement Hipérion®

Misophonie et Théorie Polyvagale

Misophonia Treatment

Is there Treatment for Misophonia?

There have been numerous and various kinds of mental and other health providers who claim success with misophonia treatment without any scientific backing
As stated on the Duke Misophonia and Emotion Regulation website, currently there are no apps, medications or other “cures”

The International Misophonia Research Network (IMRN).

Stephen Porges (Polyvagal Perspective and Sound Sensitivity Research)

Polyvagal hypotheses:
Low frequency sounds without modulation will trigger a subjective fear response to flee
High frequency sounds without modulation will trigger a subjective alerting response of pain or danger.

Montréal Campus

Quand les sons du quotidien deviennent insupportables

N’ayant un nom que depuis le début des années 2000, la misophonie ー un trouble qui se traduit par l’intolérance, voire l’aversion, à l’égard de certains sons, souvent de provenance humaine ー est encore méconnue et peine à être diagnostiquée.

Hélène Roux a été diagnostiquée par son médecin, non sans mal. « Ce n’était pas encore trop ...